VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 4.3/5 (4 votes cast)
Avez-vous le droit de monétiser vos machinimas ?

Avez-vous le droit de monétiser vos machinimas ?

Youtube est un site qui totalise un milliard de visiteurs uniques par mois et sur lequel nous consommons six milliards d’heures de vidéos, et moi pauvre hère je ne réalise ce chiffre que lorsque je constate que ma vie ne totalise que 233 000 heures. Ses 72 milliards d’heures consommées par an ont rapporté près de 5,6 milliards de dollars de rentes publicitaires en 2013 (revenu brut). Si vous retranchez les sommes reversées aux partenaires publicitaires et aux créateurs de contenus vidéo. 1,96 milliard de dollars a été généré cette dernière année par l’entreprise.

Sur les quatre milliards que Youtube ne touche pas, les créateurs des œuvres vidéo-ludiques affrontent les ayants-droits afin d’en gagner la paternité. En effet depuis janvier 2014, les droits d’utilisateurs ont changé, et désormais, pour pouvoir monétiser ses vidéos et percevoir des revenus publicitaires selon le nombre de visionnages, il faudra « avoir créé le contenu », « avoir l’autorisation de l’utiliser à des fins commerciales », et « être en mesure de fournir les documents prouvant que vous détenez les droits commerciaux relatifs à tous les contenus audio et vidéo » et ces droits qui s’appliquaient déjà de façon de plus en plus strictes à l’audio s’appliquent désormais à l’image grâce au Content ID.

Le Content ID est un outil à 60 millions de dollars développé par Youtube pour aider les ayants droits à identifier et à gérer en toute facilité les droits d’auteur liés aux vidéos mises en ligne sur YouTube.

Les vidéos mises en ligne sur YouTube sont analysées par rapport à une base de données comportant des fichiers que les utilisateurs de Content ID fournissent, ce que l’on appelle des « empreintes ». Lorsque le système établit une correspondance entre votre vidéo et un fichier figurant dans cette base de données, il attribue la vidéo au propriétaire de contenu qui convient et applique son droit soit par le blocage de la vidéo (géographique selon la législation du pays diffuseur, Article L122-5 en France par exemple), ou encore par la monétisation de la vidéo si le propriétaire du contenu a défini une règle de monétisation. Dans ce cas, des annonces sont diffusées au début de la vidéo ou pendant celle-ci, ou autour du lecteur vidéo. Un lien promotionnel peut apparaître dans la vidéo ou au-dessous pour permettre aux youtubers de découvrir davantage de contenu du même créateur et enfin le suivi de la vidéo si le propriétaire du contenu applique une règle de suivi, vous ne noterez aucun changement au niveau de la vidéo. Toutefois, le nombre de vues de la vidéo s’affiche dans le compte YouTube Analytics du propriétaire. Et bien entendu ces règles sont modifiables à tout moment par les ayants-droits de la vidéo.

Bon rassurez-vous si vous allez chercher des informations concernant la monétisation des Let’s play et autres reviews auxquels par défaut nous rattachons le machinima. Il est facile de trouver un petit encart qui stipule que la « La monétisation du contenu d’un jeu vidéo dépend des droits d’utilisation commerciale qui vous sont accordés par les licences des éditeurs de jeux vidéo. Certains éditeurs indiquent dans leurs contrats de licence qu’ils vous autorisent à utiliser l’ensemble du contenu d’un jeu vidéo pour une utilisation commerciale. Ils peuvent également demander à être mentionnés d’une manière spécifique dans votre contenu pour que celui-ci soit monétisé. Les vidéos ne montrant que l’utilisation d’un jeu pendant une période prolongée ne peuvent pas être monétisées. »

En somme, évitez d’utiliser des musiques à licence commerciale et tentez de voir quels sont les grands éditeurs qui permettent l’utilisation commerciale de vos jeux et tout se passera bien. D’ailleurs ces derniers n’ont pas tardé à réagir. Tels Capcom et Ubisoft qui décident de laisser faire. Ou encore le développeur de Saint Row Deep Silver qui dit n’avoir « aucunement l’intention d’empêcher les joueurs de créer des vidéos sur YouTube à partir de nos jeux (…) Si vous recevez une réclamation, contestez-la auprès de YouTube, et prévenez-vous via Twitter. Nous ferons en sorte de vous aider.»

Blizzard quant à lui a rappelé qu’il n’était pas permis d’utiliser du contenu des œuvres de Blizzard pour des projets à but lucratif sauf lorsque ceux-ci ont lieu dans le cadre des participations à des « partenariats » les concernant ou ci ces derniers touchent à des sites tels que YouTube, Justin.tv, Blip.tv, Owne3d.tv ou encore Ustream.tv où une rémunération par vue est possible et approuvée.

Même Markus Persson (Notch), le créateur de Minecraft rapporte sa décision de ne pas bloquer la monétisation des vidéos. « We had a meeting with YouTube and got told we could get a cut of all Minecraft video ad revenue. It was tempting.— Markus Persson (@notch) May 16, 2013 ».

Certains développeurs demandent d’avoir un contrôle sur le contenu monétisé. Par exemple, SEGA (Rome Total War 2) qui favorise en ce moment l’utilisation de Twitch TV pour la diffusion d’émissions sur Rome Total War 2 a précisé dernièrement sur son site que les joueurs désireux de monétiser leurs vidéos leur fassent parvenir une demande écrite à l’adresse suivante : licensing@creative-assembly.com. Mais devant l’afflux des demandes des joueurs, l’équipe a précisé qu’elle se donnait un mois pour donner une réponse. D’autre part, SEGA rappelle que toutes les vidéos non-officielles doivent avoir un encart comme celui qui suit : « Please note this is an unofficial video and is not endorsed by SEGA or the Creative Assembly in any way. For more information on Total War, please visit www.totalwar.com. »

Et pour terminer Take-Two Interactive (GTA) laisse une grande liberté de manœuvre aux machinéastes, la société précise qu’elle ne voit pas d’objection à l’utilisation de matériel à des fins non commerciales et se dit même « ravis » que les joueurs publient des vidéos de leurs séquences de jeu. « Nous adorons voir des « machinimas » de nos jeux et il nous arrive même d’en partager certains avec nos fans sur le site Rockstar. ». Mais précise néanmoins que les images précédent la sortie du jeu, les spoilers des scènes clefs et les vidéos des spectacles comiques in-game seront supprimées de façon à ce « que les joueurs découvrent ces éléments dans le contexte du jeu ».

Alors vous voilà rassurés ?

Les machinéastes - les rois de la contrefaçon inquiétés par YouTube ?, 4.3 out of 5 based on 4 ratings
Que pensez-vous de cet article ?
  • Détaillé 
  • Distrayant 
  • Bien rédigé 
  • Utile 
  • Incomplet 
  • Ennuyeux 
  • Mal rédigé 
  • Inutile 

Accueil Forums Les machinéastes – les rois de la contrefaçon inquiétés par YouTube ?

Ce sujet a 4 réponses, 3 participants et a été mis à jour par  Vil, il y a 2 ans et 8 mois.

5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)
  • Auteur
    Messages
  • #4325
    Merzlinn
    Merzlinn
    Admin bbPress

    Youtube est un site qui totalise un milliard de visiteurs uniques par mois et sur lequel nous consommons six milliards d’heures de vidéos, et moi pauv
    [Pour voir l’article complet : Les machinéastes – les rois de la contrefaçon inquiétés par YouTube ?]

    #4326

    Vil

    Chouette article !

    #4327
    yalrok
    yalrok
    Participant

    Je ne monétise pas mes machinimas, pour moi, ce n’est pas le but.
    De toute façon, nous ne créons pas les effets sonores, nos musiques sont faites avec des samples qui appartiennent à des tiers, en plus des images de jeux vidéos, nous utilisons également des images réelles récupérées sur internet que nous ne produisons pas nous-même ou des modèles 3D créés par des artistes, bref, nous sommes clairement les rois de la contre-façon ou plutôt de mash-up, voir du recyclage audiovisuel.

    #4328
    Merzlinn
    Merzlinn
    Admin bbPress

    Merci.

    #4329
    ReggieMetalFox
    ReggieMetalFox
    Admin bbPress

    Bon à savoir pour WoW et Minecraft 🙂 .

    La monétisation ne doit pas être une fin en soi, mais quand on s’est beaucoup investi dans une vidéo en particulier, en quoi est-ce choquant de percevoir quelques deniers pour par exemple investir dans un meilleur matériel ?

    Machinima is Art.

5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.